mardi

Le contrôle parental simplifié: Youth Protect


Lors d'un précédent édito nous vous avions fait part de mesures mises en place pour la sécurisation de l'Internet. Si ce système semble permettre une pratique sans risque de l'Internet, il ne parait pas adapté à l'utilisation de ce média par les jeunes enfants - jusqu'à aujourd'hui.

En effet, les critères d'acceptabilité des vidéos et autres contenus ne sont pas les mêmes entre un adulte et un enfant. Un adulte doit pouvoir regarder sans encombre des émissions culturelles comme "californication" mais ce type d'émission n'est peut être pas le plus adapté pour nos chères têtes blondes. Comment alors faire la distinction entre l'internaute "mineur" et l'internaute "responsable" ?

La réponse vient d'elle même : en détectant et identifiant la (ou les) personne(s) devant un terminal d'ordinateur. De nombreux ingénieurs avaient planché sur le problème en envisageant d'utiliser des lecteurs d'empreintes digitales mais cela posait de multiples problèmes comme leur modification au cours de la croissance des enfants mais aussi pour les travailleurs devant impérativement se servir de gants. Alors comment résoudre ce problème délicat ? La solution est venue d'un vétérinaire qui a suggéré les puces électroniques pour identifier les animaux tels les chevaux, les chiens et chats et autre animaux familiers. L'implantation de puces répond exactement à cette problématique et permet en outre de simplifier énormément la gestion des dossiers personnels, dossier médical, carte d'identité..., plus besoin de transporter avec soi cette paperasse inutile (et quelle économie de fonctionnaires).

Pour en revenir au contrôle parental, le principe devient désormais limpide: l'ordinateur et son module Youth Protect de Windows(TM) détecte les puces wifi du voisinage et adapte automatiquement les contenus du web (et des documents) selon l'accès le plus restrictif (en cas de présence simultanée d'un enfant et d'un adolescent). Et pour que votre enfant ne puisse contourner la protection offerte par votre ordinateur en allant visualiser des contenus chez son petit copain, sachez que le niveau de protection est enregistré dans la puce wifi. L'utilitaire Windows Youth Protect Manager vous permettra de restreindre davantage le niveau d'accès de votre enfant si vous jugez que les options par défaut sont trop permissives.
Bien entendu, si les autorités estiment que votre enfant subit une éducation trop permissive ou antisociale, ils s'octroieront le devoir de tuteur par un simple recours au tribunal d'Instance en se portant partie civile via la MSAO.

L'implantation des puces devrait devenir obligatoire à partir de l'année prochaine dans toutes les maternités et sera progressivement mise en place dans les écoles maternelle et primaires lors des contrôles de santé scolaires.

5 commentaires:

Géraldine Le Barbu a dit…

j'ai quand même quelques questions :

- ca fait mal ?
- c'est remboursé ?
- Ca fonctionne combien de temps ?

Merci de m'éclairer.

Geraldine qui se pose des questions.

Pierre-Henry Leduc a dit…

D'après ce que j'ai pu lire, celà serait quasiment indolore (après une anesthésie locale), la prise en charges des frais médicaux et des puces serait financée par le relèvement de la CSG.
La durée de vie des puces wifi doit être considérable puisque qu'un ingénieux système de recharge de la mini batterie se fait lors des mouvements de l'enfant (effet inductif ou piezzoélectrique ?)et d'autre part la puce reste constamment à température constante.

Marie-Eve de L'Epy Lais a dit…

Bonjour,

Mes deux Setter Gordon, que j'emmène régulièrement à Fontainebleau pour les faire gambader, sont dotés de telles puces et je paye un abonnement à une société de service pour pouvoir les lâcher en toute tranquillité.
La pose de ces puces n'a pas été douloureuse et je pense qu'il est tout à fait possible de les utiliser sur des enfants. Imaginez l'avantage pour les parents qui se font du soucis lorsque leurs enfant rentrent de l'Ecole. A Passy, par exemple, je ne suis pas tranquille, surtout aux abords du RER, que je ne prend que rarement (heureusement).
Le contrôle parentale est nécessaire et je pense qu'il s'agit de responsabiliser tous les parents en les obligeant à utiliser de telles puces, surtout pour les quartiers difficiles, où le RMI et d'autres traditions poussent les enfants à ne pas respecter les règles. Au moins avec ce système il sera possible de prouver la responsabilité des parents et sévir, par exemple en supprimant les accès aux avantages sociaux.

Anonyme a dit…

Bonjour à tous et toutes, aux parents et aux détenteurs de l'autorité (plusieurs = l'état),

Une solution pour le problème des enfants ou des handicapés seuls devant un ou des ordinateurs :

Comme cela se fait déjà en Espagne dans certaines boîtes de nuits (des endroits où on danse), je pense que l'implantation de puces permettant la détection de l'enfant par un interface spécial fixé sur l'ordinateur et sécurisé (inamovible et protégeant l'accès à l'ordinateur) devrait devenir obligatoire dans toutes les maternités et dans des unités de vie, ou dans les unités d'éducation pour handicapés, et il serait bien qu'elles soient progressivement mise en place dans les écoles maternelles, et primaires, lors des contrôles de santé scolaires pour les enfants handicapés ou pas mais déjà grand et scolarisés afin de diminué le stress par une approche collective, et de s'assurer de la coopération des parents (sachant que les parents récalcitrants pourraient être déchus de leurs droits si leurs enfants posés bien que jeunes déjà des problèmes comme de l'agressivité ou une hyperactivité bien que personnellement j'ai du mal à le concevoir qu'un enfant puisse être *hyperactif* = c'est naturel, ils sont jeunes et pleins de vie).

Il est très dommageable qu'un enfant ou que quelqu'un d'handicapé soit seul devant un ordinateur !
Les parents doivent toujours être sûr de ce que fait l'enfant et où est l'enfant !
Pareil pour les handicapés, l'on doit être sûr de ce qu'ils font et où ils sont !

La sécurité des enfants ou des handicapés avant tout et grâce à nous tous.

Ensemble contre la pédophilie et pour la liberté de nos enfants (= plus de pédophile) !

"En France, la ministre de l'Intérieur Michèle Alliot-Marie a annoncé le blocage par les fournisseurs d'accès à internet (FAI) des sites." C'est suffisant ; c'est bien, un rappel à l'ordre.

Merci

--
Comme avec la souris sur un pc cliquez à droite c'est utile.
Sur un pc vous faites clicdedroite et dans la vie c'est pareil.
Si c'est pas suffisant décalez la souris à droite (de l'écran) !

Anonyme a dit…

il semble que nous devons nous unir pour défendre la belle cause de la sécurité pour tous et spécialement celle de nos chers enfants!

Association "Parents pour la Société de l'Information et de la Commmunication"

http://sites.google.com/site/associationpsico/