jeudi

Le logiciel libre traqué par les annonceurs publicitaires


L'idée a fait son chemin et ne peut que ravir ceux pour qui la publicité sur le net est devenue une véritable source de revenu, même si elle constitue pour la plupart un simple vecteur de rentabilité. Chacun aura pu s'en rendre compte, la publicité est omniprésente : sites de partage de l'actualité, de la musique du cinéma, blogs en tout genre ; bref, personne ne peut échapper à la publicité. Personne ?

Et bien ce n'est pas tout à fait exact. Pour dire vrai il est possible sur n'importe quel navigateur de bloquer ces fameux "pop up", sorte de fenêtres simplifiées qui n'ont d'autre intérêt que de véhiculer une "affiche" publicitaire. Dès lors, bons nombres d'annonceurs ont vite compris qu'il était bien plus pratique d'insérer les bannières publicitaires directement sur les pages des sites consultés. Ainsi difficile d'échapper à la dernière Renault, aux offres exceptionnelles de La Redoute ou aux taux très attractifs D'ING Direct.

La parade ne s'est pas fait attendre du coté des développeurs de logiciels libres. Il est désormais possible de bloquer toutes images à caractère publicitaire selon ses propres convenances (automatique ou finement choisie). Ce dernier né des "éradiqueurs de publicité" est une extension, proposée par la fondation Mozzila dans son navigateur Firefox et porte le nom de "ad blocks". A partir de là difficile pour l'annonceur d'approcher le grand public si celui-ci ne joue pas le jeu.

La solution à cet épineux problème vient d'être apportée par la société Microsoft, dont le PDG de la filiale française déclarait il y a quelques jours : " le logiciel libre constitue aujourd'hui et plus que jamais une réelle menace pour le développement du commerce à travers Internet" ; il a également ajouté : "il est temps de légiférer pour interdire ces équipements à vocation anti-commerciale qui sont susceptibles de porter atteinte dans un futur proche à tout un secteur qui peine à combler son retard".

Le rendez-vous est donc donné devant la justice. Le tribunal de commerce de Nanterre devra statuer la semaine prochaine sur la légalité du logiciel Firefox. En cas de délit anti-commercial avéré, la société Mozzila pourrait être contrainte de supprimer des plateformes de téléchargement son logiciel phare, qui deviendrait par conséquent illégal. A partir de là, tout utilisateur pris en flagrant délit d'utilisation de FireFox par l'autorité de surveillance du réseau, sera passible de poursuites pour recel d'équipements portant atteinte à la libre circulation du contenu publicitaire.

A terme, tous les autres navigateurs pourraient être déclarés illégaux (dont l'utilisation entraînera des poursuites), excepté celui de la société Microsoft, qui s'est engagé à renforcer certains dispositifs. "Il est prévu, dans la prochaine version d'Internet explorer, de recharger automatiquement une fenêtre publicitaire si celle-ci est fermée dans les 5 secondes suivant son apparition par l'utilisateur ". Il en sera de même pour tous liens commerciaux des pages visitées. Ceux-ci devront être activés au moins un fois par mois. Ci cette condition n'était pas satisfaite, le navigateur ne fonctionnera plus et il sera nécessaire de la part de l'utilisateur d'activer tous les liens pour retrouver la pleine fonctionnalité de ce dernier.

27 commentaires:

Jerome Eteve a dit…

Un post qui fait froid dans le dos.

J'aimerais quand meme bien connaitre les sources de ce que vous ecrivez. Vous n'auriez pas les urls de journaux qui ont publie l'info ?

Opax a dit…

hmm j'avoue c'est flippant...

ou est ce que vous avez vu ca?...

hmm je vais chercher...

Régis Defour a dit…

Non, je trouve très bien cette initiative. Les logiciels libres empêchent l'économie de l'internet de se développer. C'est tout de même grâçe à la pub et à Microsoft qu'internet vit. Et d'ailleurs je ne vois pas pourquoi la pub ne devrait s'afficher qu'à l'intérieur d'un navigateur. Pourquoi pas sur les logiciels qu'on utilise? On les paye déjà pas cher, ce serait honnête je trouve.

Christophe a dit…

ça va enfin permettre aux petits sites qui vivent de la publicité de respirer un peu !
Il était temps !

Lmartin a dit…

J'avais entendu parler de ça. C'était d'ailleurs prévu dans le "paquet Telecom" qui doit être débattu au parlement europeen.
Je crois que Firefox va se ranger du bon coté et supprimer ad blocks, s'il veut échapper à sa condamnation.
Effectivement, pour les "petits sites" qui peinent à se rentabiliser, c'est une bonne chose.

Charles-Xavier a dit…

lmartin je suis d'accord avec toi, la censure effectuée par ad block et honteuse.

Et pour le paquet Telecom, j'espère que les parlementaires ne vont pas s'arrêter pas en si bon chemin.

AntiPub a dit…

pfff je suis dégouté, j'utilisais firefox depuis longtemps, c'est une attaque honteuse enver les logiciels libres !

Charles a dit…

Non mais ce n'est pas possible !!! Ce projet ne ressemble ni plus ni moins qu'à une pince chirurgicale destinée à nous maintenir les yeux ouverts pour nous forcer malgré notre volonté à ingurgiter encore plus (comme si nous n'en avions déjà pas assez autour de nous) de publicité. On en a marre de la publicité.

Donc si je résume bien, il ne sera plus possible d'aller surfer sans être assailli par ces messages incitatifs qui gangrènent la société et la volonté de nos concitoyens dès leur plus jeune âge. C'est la légalisation et l'institutionnalisation du lavage de cerveau collectif.

Alors ne nous cachons pas derrière des prétextes à 1 euro : si le contenu d'un site est vraiment intéressant, et si nous avons un minimum confiance en nos congénères, et que nous désirons tout de même proposer un service ou de l'information gratuite et libre, il est aujourd'hui possible de faire appel au don. Si l'entreprise ne marche pas, il faut peut-être avant tout se remettre en question et changer de secteur, d'activité ou encore tenter de s'améliorer...

Mais sans doute suis-je trop idéaliste. En tout cas, j'espère de tout coeur par principe et foi dans un système qui place les libertés fondamentales au centre de l'organisation de la société qu'un tel dispositif anti-pub ne sera jamais interdit et pénalisé.

XCore-G4m3R a dit…

on cen fou dé logiciel libr3, c pr lé geek, windows c mieu

Anonyme a dit…

Très instructif et constructif ! Bravo.

En revanche, pour l'orthographe, peut mieux faire :-((

Habib Liotek a dit…

Surprenant (enfin juste un peu) et inquiétant si l'information se confirme.
Est il possible de savoir d'où vous tenez vos informations ?
Après tout, citer ces sources permet de donner du crédit à ce que l'on avance.
Le coup du pop-up qui se recharge si on le ferme avant 5 secondes et du lien qu'il faut impérativement aller voir me paraît gros...
Ca va à l'encontre des libertés individuelles.

klaxo a dit…

En effet, tout ça me semble aller totalement à l'encontre des libertés individuelles.
C'est comme si on faisait intervenir dans votre salon une brigade anti-pipi ou anti-vaisselle pour vous forcer à rester béatement devant la télé pendant la pub, qu'on vous oblige à lire scrupuleusement tous les publipostages qui atterrissent dans votre boîte aux lettres, ou qu'on vous force à écouter jusqu'au bout les discours que vous débitent les démarcheurs par téléphone ...
Totalement honteux, révoltant et de nature à inciter à se battre pour sa liberté de pensée!
Tout ça pour augmenter le chiffre d'affaire de je ne sais quelle boîte sur notre dos. Si j'ai réellement besoin d'un produit ou d'un service, je n'attends pas qu'on me matraque, et je suis capable de le trouver par moi-même.
Je ne me sens aucune obligation envers les requins de la pub!
Mais n'est-ce pas un peu énorme ? on n'est pourtant pas le 1er avril ...
Comme dans les précédents commentaires, je me demande d'où vient l'info ...

Philippe a dit…

Non seulement ad-block, et autres agapes anti-popup, mais il faudrait aussi forcer firefox à utiliser les activx!
On pourrait enfin avoir de la bonne pub bien ciblée! Celle qui rapporte le plus.
Ce serait super qu'on puisse scanner le disque dur, voir par la webcam, écouter par le micro, pour enfin savoir quelle publicité aurait le plus de chance d'aboutir à un achat.
J'espère que le tribunal comprendra la nécessité de modifier firefox.

Un webmaster pas content de firefox

Guigui a dit…

"Ce serait super qu'on puisse scanner le disque dur, voir par la webcam, écouter par le micro, pour enfin savoir quelle publicité aurait le plus de chance d'aboutir à un achat."
C'est ce qu'on appelle de l'espionnage!!!

"forcer firefox à utiliser les activx"
Et donc le rendre vulnérable comme internet explorer

De plus je comprend le partie de webmaster qui perde leur revenue mais aussi celui des utilisateur qui on marre de tout les site pollué par des 10 de pub qui s'affiche quand on va dessus...
Dont certaine renvoi a des malwares.

Je suis pas sur de la véracité de votre news!!!

skepsis91 a dit…

Merci Philippe, sans même vouloir connaître les sources de ces informations curieuses, tout le package me paraissait assez suspect. Mais avec ta contribution tout devient clair.

Quand je pense que je me suis laissé abuser aussi naïvement :-) A mon avis tu n'aurais pas dû forcer autant la dose car maintenant il n'y a plus d'équivoque.

Un citoyen rassuré

Fraifrai a dit…

C'est pourtant bien ce que l'UMP veut mettre en place puisqu'ils parlent d'une liste de logiciels habilités à se conecter à internet. Je ne serai pas aussi rassuré si j'étais toi.

Anonyme a dit…

mais lol!! c'est quoi ce site de fou? vous êtes trop planants les gars. PS/ pour ceux qui auraient pas compris c'est un canulard! ralala XD

Fraifrai a dit…

C'est un site parodique certes mais il dénonce ce qui se trame de manière rampante.

Kal torak a dit…

le pire il semblerai que beaucoup de gens soient heureux que l'on matraque les gens de pub, quelle tristesse, "tout pour le fric" et près à vendre son amour propre pour ça, cela me donne une douce envie de vomir ce matin...

Thierry Stoehr a dit…

Il me semble qu'il y a un "ancêtre" à ce texte : Le navigateur Firefox et la suite Mozilla « violent les propriétés intellectuelles des sites Web », sur Formats-Ouverts.org, de mi-février 2005... http://formats-ouverts.org/blog/2005/02/16/287-firefox-detourne-les-formats-des-sites-web

Anonyme a dit…

Et personne n'a compris que ce message était un Hoax pur et dur ?? Ce ite et ses utilisateurs sont vraiment... pathétiques...

Anonyme a dit…

Je ne pense pas que ce soit faisable, car rien qu'en France ça se rapproche de "la vente forcée", ça ne tiendrait pas longtemps. J'ai la flemme de chercher, mais j'y vois plus un hoax qu'autre chose.

Anonyme a dit…

Mais tout le site c'est du hoax, a la difference pres que c'est le futur d'Internet si on n'a pas les c**illes de revendiquer nos droits et libertes d'expression. (Vous savez, ce truc que les journalistes affichent fierement a cote de la liberte de la presse pour nous faire ingurgiter des chiens ecrases qui ont bien eclabousse de sang...)

Il avait bien ete question, il y a peu et pour de vrai cette fois ci, d'interdire tout logiciel et/ou protocole permettant de trasferer des fichiers pirates... (audio pirate, films pirates, logiciels,...)
Quand on sait que rien qu'en allant sur un site web on en telecharge les pages que l'on visite, une seule operation etait suffisante : rendre internet illegal et interdire son utilisation...
Ah non! J'oubliais la redevance TV qui va etre comblee par un impot sur internet... joie.

fils de pub a dit…

A mort Linusque !

Oauis moi je veux mettre (poupée gonfable : 299.95 €) de la pub partout, c'est pas un groupe d'emmerdeur communiste (marteau : 16 €) qui va m'en empecher !

Laissez bosser les gens qui bossent ! (ticket RATP : 6 €)

Anonyme a dit…

Mouais, il faudrait plutôt rentre le tout plus organisé et rationnel. Ce qui pose problème à l'internaute durant sa navigation c'est pas les pubs classiques de type bannière, c'est les formats intrusifs comme les pop up et assimilés.
Là où il faut trouver une solution c'est définir le champ d'action de ces ad blockers, en l'occurrence bloquer les pop ups (quand il le faut...) et laisser afficher les bannières, ce qui est déjà le cas du firefox de base.

KillerWhile a dit…

Certes c'est un hoax, mais il met en lumière très finement le vieil adage "La fin justifie le moyen", qui est de plus en plus d'actualité dans notre société de consommation.

Les réactions a elles seules démontrent la démocratisation silencieuses de telles pratiques.

Anonyme a dit…

Dommage que ce site soit un hoax, car il est plein de bonnes idées.