lundi

Un avertissement


Suite à ce billet , nous apprenons de source sûre que la Microsoft Software Agreement Organization (MSAO) se dotera de moyens de police pour former une entité plus opérationnelle dans la traque des pirates informatiques. En effet, une opération-test de grande envergure a eu lieu ce week-end suite à une plainte de la part du Comité de Vigilance des Téléchargements d'Ecrits (CVTE) : certains internautes, marginaux résidant pour la plupart à Paris, Lyon et Rennes, ont emprunté des textes scientifiques et littéraires dans différentes bibliothèques, et ont réalisé des impressions sans avoir cotisé au Comité Universel de Lecture.
Ce dernier, rappelons-le, a été créé au départ pour assurer la sécurité des citoyens contre les lectures amorales et anti-créationistes. La taxation de l'écrit, elle, est destinée à aider la création littéraire autorisée ("Un grand homme" de Carla S. par exemple). Elle est prélevée, soit forfaitairement avec création d'un compte spécial, soit par facturation par téléchargement (facturation dite "à l'octet").

Suite à l'affaire dite "des étudiants" qui avait défrayé la chronique en mai dernier, le gouvernement a décidé de mettre tout en oeuvre pour faire cesser ce type d'activités délictueuse. La récente dotation en moyens techiques de la MSAO permettra de mieux déceler et réprimer ce type de délinquance.

3 commentaires:

LaTite15teen a dit…

mé c oribl q1 boite com microsofte puiçe sacheté 1 police com ca. Je sé kil zon bocou de sou et que microsoft é la persone la plu rich du monde mé ca devré etre interdi pour lui de sacheté une police com ca.
cé koi la prochain etap ? ca fé com un éta dan un éta. microsoft fera parti des etazuni ou sera indépendan?
moi je veu pas vivre esclave com ca.


leu pire seré quil von interdire mon skyblog >(

merci lé vieu pour ce monde que vou zavé fait pour nou.

Anonyme a dit…

L'Orthographe...

JonQ a dit…

Bonjour,

A la lecture de ce texte, je me rends compte que j'ai eu l'occasion, durant mes etudes, d'effectuer des photocopies frauduleuses, sans avoir cotise au CUL. Ceci s'est fait sous pression de mon enseignante d'anglais (Mme Fake). Je voudrais donc connaitre la procedure me permettant de la denoncer a la justice, et ainsi recevoir plusieurs milliers d'euros au titre de compensation morale.

Merci, et vive la France de la liberte!!!

PS: Suite au message de latite15teen, je propose egalement une loi interdisant, sous peine d'emprisonnement a vie, l'utilisation du langage SMS, car comme l'ecrivait mon prof de francais (Mr Jean Seigne): Sovon la leng frenssaise.

PSS: Pardon pour les accents manquants, mais j'ai decide de me refugier dans un pays etranger etant a meme de controler Internet et d'en faire une zone de paix et de liberte (la Chine).